Cet article date de plus d'un an.

VivaTech : on est entré dans le taxi volant qui devrait être inauguré pour les Jeux Olympiques de Paris 2024

Le plus grand salon d'Europe dédié aux nouvelles technologies se déroule sur quatre jours, porte de Versailles à Paris. Ouvert aux professionnels mais aussi au public le samedi 18 juin, l'événement rassemble bon nombre d'innovations étonnantes, parmi lesquelles le modèle de taxi volant qui devrait être mis en service à l'été 2024.

Article rédigé par Anthony Jammot
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Ce véhicule aux allures d'hélicoptère fonctionne grâce à 18 moteurs et batteries électriques. (Anthony Jammot)

C'est le retour du plus gros salon européen dédié aux nouvelles technologies. La sixième édition de VivaTech réunit pendant quatre jours des centaines de grands noms de la tech et quelque 1200 start-ups - dont les plus innovantes de chaque région française - sur quatre jours, dont une journée dédiée aux visites grand public, samedi 18 juin.

Organisé par Publicis et Les Echos, l'événement qui a rassemblé en 2021 près de 26 000 visiteurs à la Porte de Versailles et plus de 100 000 en ligne, a démarré sur les chapeaux de roues mercredi. Et l'une des stars du salon, c'est incontestablement Volocity, le modèle de taxi volant 100% électrique de la société allemande Volocopter. Franceinfo a pu découvrir ce drone géant et rencontré son responsable commercial pour la France.

Un véhicule autonome 100% électrique

Image fantasmée du futur présente dans de nombreux films de science-fiction comme Star Wars ou Le Cinquième Élément, la voiture volante fait partie de ces inventions qu'on annonce imminentes mais qui ne sont toujours pas mises en service en 2022. L'attente pourrait bien toucher à sa fin : la société allemande Volocopter présente à VivaTech son modèle Volocity, un taxi volant proposant une offre 100% électrique et décarbonée, qui devrait effectuer ses premiers vols commerciaux à l'occasion des JO de Paris 2024. Ce modèle conçu pour un fonctionnement complètement automatique possède deux places, pour un pilote et un passager. En effet, il n'existe aujourd'hui "aucun cadre légal permettant le transport de personnes dans un véhicule autonome sans aucun pilote humain"explique Jean-Christophe Drai, responsable commercial France de Volocopter.

Cet appareil de 700 kilos à vide pourra transporter jusqu'à 200 kilos de charge. Volocity possède une envergure impressionnante de 12 mètres de diamètre et deux mètres de haut, à mi-chemin entre l'hélicoptère et le drone géant. Il peut voler à une vitesse de croisière allant de 70 à 80 km/h (soit un trajet Le Bourget - La Défense en 17 minutes environ, avec les procédures de décollage et d'atterrissage), avec une altitude allant jusqu'à 300 mètres. Ce taxi volant fonctionne grâce à 18 moteurs et 9 batteries électriques et pourrait être mis en service pour la première fois dans deux ans à Paris. De premiers vols tests ont été effectués dans le cadre d'un partenariat avec Aéroports de Paris (ADP) et la Régie autonome des transports parisiens (RATP). 

 

Cinq lignes prévues pour l'été 2024

"La technologie est prête et mature, se félicite Jean-Christophe Drai. Nous suivons actuellement le processus de certification de l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA), qui va se poursuivre jusqu'à fin 2023. En 2024, nous serons en mesure de réaliser environ quatre vols par jour sur des lignes définies : aéroport Charles de Gaulle - Le Bourget, Le Bourget - La Défense ou encore Issy-les-Moulineaux - Saint-Cyr-l'École. Et deux lignes supplémentaires pourraient être définies d'ici les Jeux Olympiques."

Concernant le prix, il devrait dans un premier temps "avoisiner le coût d'un transport en hélicoptère, soit environ 250 euros", selon Jean-Christophe Drai. "Entre 2026 et 2030, on espère qu'un tel trajet en Volocity atteindra le coût d'un Uber Black (le service de luxe de la marque de VTC, NDLR)", précise le responsable commercial.

Visite guidée du taxi volant Volocity en vidéo : 

"L'environnement, l'urgence numéro 1"

Ce modèle de taxi volant 100% électrique donne le ton d'un salon où la préservation de la planète s'inscrit comme une priorité. "L'environnement, c'est l'urgence numéro 1, reconnaît Julie Ranty, directrice générale de VivaTech. Le secteur de la tech s'est clairement saisi de cette urgence et propose de vraies solutions."

Au rayon des innovations remarquables du salon, on peut citer Lactips, une entreprise qui remplace le plastique par un matériau naturel à base de protéines de lait, hydrosoluble et entièrement biodégradable. La société française vient d'ailleurs d'être récompensée du label Green20 par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, une récompense qui regroupe les startups les plus prometteuses dans le domaine de la transition énergétique. 

Comprendre le web 3.0 et le métavers

Autre grande thématique de VivaTech 2022 : le Web 3.0, qui se définit comme un ensemble d'innovations portées sur l'utilisation des blockchains, cryptomonnaies et NFT. Dans une volonté de donner une place centrale aux innovations liées à la lutte contre le réchauffement climatique, plusieurs sociétés liées à cette thématiques sont présentes pendant quatre jours sur le salon, comme l'entreprise française Interstellar Lab, en partenariat avec la Nasa et le CNES, dévoile BioPod, l’une des serres aéroponiques la plus avancée au monde, pour un déploiement sur Terre et sur d’autres planètes dans le futur.

VivaTech propose également, sur différents stands, de rendre le concept de métavers, défini comme l'internet du futur. "Le métavers regroupe des expériences de réalité virtuelle et de réalité augmentée qui vont ouvrir de toutes nouvelles formes de divertissement mais également révolutionner la manière de travailler ensemble, la formation... Même si de nombreuses applications du métavers restent à définir et à inventer, il ouvre un considérable champ des possibles", conclut Julie Ranty. Samedi, le public pourra directement se faire sa propre idée en découvrant les dernières animations proposées sur des stands comme Meta (Facebook), Microsoft ou encore LVHM. Au programme des démonstrations : travailler dans le même salon virtuel qu'un collègue qui est à l'autre bout du monde, réinventer son style à travers son avatar ou bien visiter un musée avec un casque sur la tête sans quitter la pièce. 

VivaTech, du mercredi 15 juin à vendredi 17 juin pour les professionnels, de 9h à 18h, et samedi 18 juin 2022 pour le grand public de 9h à 18h. Paris Expo Porte de Versailles Hall 1. Plus d'informations sur le site VivaTechnology

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.