VIDEO. Hérault : les chauffeurs de bus scolaires soumis à des tests d'alcoolémie

Opération d'envergure dans la région de Montpellier ce mardi 18 novembre. Les forces de l'ordre ont soumis les chauffeurs de bus scolaires à des tests d'alcoolémie.

Une fois par mois, l'escadron de sécurité routière de la gendarmerie de l'Hérault organise un contrôle des transports scolaires. Ce mardi 18 novembre, une vingtaine de points de sécurité ont été contrôlés dans chaque bus : papiers du véhicule et du chauffeur, et systématiquement, un contrôle d'alcoolémie.

Le taux d'alcoolémie autorisé pour les chauffeurs de bus scolaires est de 0,10 mg/L. Un seul verre d'alcool suffi pour être contrôlé positif. Fort heureusement, les excès sont très rares.

Des contrôles préventifs

"Ce type de contrôle est mis en place mensuellement et c'est plus des contrôles préventifs afin d'occuper le terrain et de rendre ces transports un peu plus sûrs", explique au micro de France 3 Roger Alves, commandant de l'escadron de sécurité routière de la gendarmerie de l'Hérault.

Les gendarmes vérifient également le matériel de sécurité des véhicules et les temps de conduite des chauffeurs. Il ne faut pas excéder quatre heures de conduite sans pause et neuf heures de travail par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT