Transports : comment éviter les trop nombreux accidents de trottinettes électriques ?

Publié
Transports : comment éviter les trop nombreux accidents de trottinettes électriques ?
France 2
Article rédigé par
C.Vérove, L.Monfort, T.Grosse, N.Fleury, M.Rénier, R.Chapelard, P.Wursthorm, H.Ayroulet, S.Guibout, L.Lavieille - France 2
France Télévisions

La trottinette électrique est une source de conflit dans de nombreuses villes de France. En trois ans, le nombre d'accidents a bondi de 120%. Comment réagir ?  

Les trottinettes se faufilent au milieu des voitures et slaloment entre les piétons. Elles défilent parfois à toute vitesse sur les trottoirs, sans se soucier des panneaux de signalisations. Adoptées par deux millions de Français, elles sont détestées par de nombreux riverains. "Elles arrivent à toute vitesse, et elles ne vous respectent pas", confie une femme. En 2021, 1 360 accidents ont impliqué des trottinettes électriques, et 26 ont été mortels. Un petit garçon ukrainien de 5 ans a été tué alors qu'il traversait sur un passage piéton avec sa mère, mercredi 28 juin à Nice (Alpes-Maritimes), renversé par un conducteur de trottinette électrique.    

Les mairies limitent la vitesse   

Depuis 2019, il est pourtant interdit de rouler en trottinette avec des passagers, sur le trottoir, sans assurance et de dépasser 25 km/h. Certaines villes souhaitent aller plus loin. À Bordeaux (Gironde), il ne sera bientôt plus possible de dépasser les 5 km/h dans certaines rues. Un système similaire est déjà mis en place à Paris, où il est interdit de dépasser les 10 km/h dans certaines zones fréquentées. Certains utilisateurs n'hésitent toutefois pas à débrider leur véhicule pour en augmenter la vitesse. La pratique est simple, mais peut coûter cher : 1 500 euros d'amende, et la perte de toute couverture par l'assurance en cas d'accident. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.