Cet article date de plus d'un an.

Transports : les résultats de la mise en concurrence en Europe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Transports : les résultats de la mise en concurrence en Europe
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La France va ouvrir ses lignes à la concurrence. Valérie Pécresse a d'ailleurs annoncé, mercredi 5 février, sa volonté d'"accélérer la mise en concurrence des transports". Comment cela se passe-t-il chez nos voisins, qui nous ont largement précédés ?

La mise en concurrence des transports, qui va être instaurée en France, n'est pas une nouveauté chez nos voisins. "Le Royaume-Uni, dès 1993, a tout privatisé, même les rails. Alors, il n'y a pas d'investissements, les réseaux sont mal entretenus, résultat, une série d'accidents s'est produite, dont celui de Paddington, en 1999, qui a fait 31 morts. Depuis, le pays a fait marche arrière et Boris Johnson a même annoncé la renationalisation des lignes du nord de l'Angleterre", explique Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures.

Des kilomètres de lignes en plus en Allemagne

Ailleurs, l'ouverture à la concurrence a plutôt profité aux usagers. "En Allemagne, la baisse des coûts a permis la réouverture de lignes, 140 kilomètres en plus dans le Bade-Wurtemberg et 80 kilomètres en Bavière. En Italie, les prix ont baissé sur les trains à grande vitesse, jusqu'à 40% depuis 2011", précise Jean-Paul Chapel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.