Transports : l'État ne finance pas suffisamment les gares françaises, selon la Cour des comptes

Dans un rapport publié mardi, la Cour estime que le système de financement des gares ne leur permettent pas d'engranger suffisamment de recettes pour l'entretien minimal des bâtiments.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les quais de la Gare du Nord à Paris, en 2019. (AURÉLIEN ACCART / FRANCE-INFO)

L'État ne finance pas suffisamment les gares françaises, selon un rapport rendu public mardi 20 avril par la Cour des comptes. Il pointe "une offre de services mal définie et une qualité de service à améliorer", "un modèle économique complexe et peu lisible pour les transporteurs" et "des ressources insuffisantes au regard des besoins d'investissements".

Des recettes insuffisantes

Devenue société anonyme en janvier 2020 et filiale de SNCF Réseau, Gares & Connexions exploite 3 017 gares en France. Elle tire ses revenus des redevances versées par les compagnies ferroviaires --essentiellement SNCF Voyageurs-- et des concessions commerciales. Mais le financement est trop complexe, selon la Cour des comptes, qui pointe des tarifs qui ne sont pas fixés en fonction de la fréquentation,  des gares qui n'exploitent pas directement les commerces qui y sont installés ou encore des transporteurs qui récupèrent la moitié de certains bénéfices, alors que l'entreprise absorbe les déficits.

Résultat, les recettes sont insuffisantes et ne permettent qu'un entretien minimal des bâtiments. Alors que certains sont classés monument historique, la Cour des comptes estime que l'État ne les finance pas suffisamment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.