Transports en commun : Manosque fait marche arrière sur la gratuité des bus

Un collectif national réclame la gratuité des transports publics partout en France. À Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence, la municipalité a fait marche arrière et fait désormais payer les tickets de bus après neuf ans de gratuité.

FRANCE 2

L'accès aux bus n'est plus libre à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence). Après neuf ans de gratuité, les transports publics sont redevenus payants cet été : 1 € par voyage et 30 € pour un abonnement mensuel. Une marche arrière qui a surpris les passagers. Dans la commune, les bus gratuits transportaient de plus en plus de voyageurs, avec 540 000 trajets l'an passé. Le système était financé en partie par une taxe sur les entreprises.

Transports gratuits dans une trentaine de villes

L'agglomération s'est agrandie au fil des ans et ses finances ne lui permettent pas d'étendre la gratuité à tout le territoire. Aux arguments budgétaires, certains opposent l'urgence climatique. En France une trentaine de villes ont opté pour la gratuité des transports publics, beaucoup d'autres sont tentées, mais craignent une équation financière risquée et une hausse des dégradations. Des arguments qui ont convaincu Manosque de faire demi-tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une affiche fait la promotion de la gratuité des transports en commun les week-ends, à Dunkerque (Nord), le 23 juillet 2017.
Une affiche fait la promotion de la gratuité des transports en commun les week-ends, à Dunkerque (Nord), le 23 juillet 2017. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)