Transport aérien : avec le jet-stream, les avions de ligne battent des records de vitesse

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Au-dessus de l'Atlantique, ces derniers jours, trois vols commerciaux ont volé à une allure d'environ 1 300 km/h, contre 900 habituellement. Cela s'explique par un phénomène météo appelé jet-stream. Il s'agit d'un couloir d'air ultrarapide qui traverse le globe d'Ouest en Est.
Transport aérien : avec le jet-stream, les avions de ligne battent des records de vitesse Au-dessus de l'Atlantique, ces derniers jours, trois vols commerciaux ont volé à une allure d'environ 1 300 km/h, contre 900 habituellement. Cela s'explique par un phénomène météo appelé jet-stream. Il s'agit d'un couloir d'air ultrarapide qui traverse le globe d'Ouest en Est. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Adriaens-Allemand, G. Beaufils, D. Drouineau, B. Comte
France Télévisions
France 2
Au-dessus de l'Atlantique, ces derniers jours, trois vols commerciaux ont volé à une allure d'environ 1 300 km/h, contre 900 habituellement. Cela s'explique par un phénomène météo appelé jet-stream. Il s'agit d'un couloir d'air ultrarapide qui traverse le globe d'Ouest en Est.

Des avions qui atteignent des vitesses folles, jusqu'à 1 300 km/h contre 900 habituellement. Ces derniers jours au-dessus de l'Atlantique, entre les États-Unis et l'Europe, trois vols commerciaux ont volé à cette allure. Le plus rapide a été flashé à 1 352 km/h. C'est la conséquence d'un phénomène météo appelé jet-stream, un couloir d'air ultrarapide qui traverse le globe d'Ouest en Est.

Des dangers pour les passagers ?

En novembre 2023, les passagers d'un avion ont été secoués pendant plusieurs dizaines de secondes. Un phénomène extrêmement rare. La passagère d'un vol British Airways qui a traversé le jet-stream, dimanche 18 février, a témoigné dans le Daily Mail : "Nous avons traversé quelques turbulences, mais le signal 'attachez votre ceinture' n'a jamais été allumé par le pilote." Y a-t-il alors de réels dangers pour les passagers ou l'appareil ? Gérard Feldzer, spécialiste aéronautique et président d'Avions sans Frontières, assure que non. "Voler dans les jets n'est pas absolument pas dangereux", indique-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.