Trains : les usagers seront-ils mieux remboursés en cas de retard ?

Le Parlement européen a adopté, jeudi 15 novembre, un texte visant à mieux rembourser les usagers en cas de retard de train.

Voir la vidéo
France 2

Le Parlement européen souhaite que les usagers soient mieux remboursés an cas de retard de train. Dès une heure de retard, 50% du prix du billet devrait être remboursé, et 100% dès deux heures. La SNCF, elle, rembourse 25% dès trente minutes, 50% pour deux heures de retard, puis 75% après trois heures de retard. De plus, aujourd'hui, les compensations retard concernent seulement les TGV et les Intercités. À l'avenir, les trains régionaux (TER) seront également concernés. Enfin, la clause de force majeure, appliquée en cas de neige notamment, et qui permet à la SNCF de ne pas indemniser, serait supprimée.

Une mesure compensée par le prix des billets ?

La ponctualité des trains est en baisse. En 2012, 89% des trains étaient à l'heure contre 85% en 2017. Jeudi 15 novembre, l'organisme du rail européen qui représente notamment la SNCF regrette ces mesures et redoute une augmentation du prix des billets pour les compenser. Le vote du Parlement n'est qu'une étape puisque les États européens devront aussi se prononcer avant une adoption définitive, fin 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
La SNCF va progressivement fermer la Gare du Nord à Paris tout au long de la journée de samedi, interrompant totalement dans la soirée la circulation des trains de banlieue et RER dans une bonne partie de la région parisienne.
La SNCF va progressivement fermer la Gare du Nord à Paris tout au long de la journée de samedi, interrompant totalement dans la soirée la circulation des trains de banlieue et RER dans une bonne partie de la région parisienne. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)