Tabac : lutte renforcée contre les petits trafics

La contrebande des cigarettes est la nouvelle priorité affichée par les douanes. Le nombre de saisies de tabac a augmenté de 15%, un record. Les douaniers visent aujourd'hui les petits trafics.

FRANCE 3

C'était en juillet dernier à Dunkerque (Nord). Sur des palettes, dix tonnes de cigarettes d'une valeur de plusieurs millions d'euros. Autre prise en septembre dernier : sept tonnes de cigarettes dans un camion de Pologne qui transportait, soi-disant, du boudin noir. Des saisies spectaculaires, qui illustrent la traque que mène l'État contre le tabac de contrebande. Cette année, plus de 16 171 affaires ont été constatées, soit un bond de 15% par rapport à l'année dernière. Pourtant les quantités saisies, elles, stagnent à 241 tonnes interceptées. Selon le directeur des douanes, ce sont les petits trafics, ceux du quotidien, qui sont ciblés.

Les petits trafics ciblés

"Quand vous interceptez des personnes qui rentrent de l'étranger avec huit ou dix cartouches, ce qui est interdit, vous faites une plus petite saisie unitairement que quand vous interceptez un gros conteneur plein de cigarettes", explique Rodolphe Gintz, directeur général des douanes et droits indirects. Ce trafic du quotidien s'opère notamment sur internet.

Le JT
Les autres sujets du JT
(PHILIPPE HUGUEN / AFP)