Pollution : les automobilistes face aux restrictions de circulation

De nombreuses villes ont mis en place des restrictions de circulation, excluant ainsi les véhicules les plus polluants de l'intérieur des agglomérations.

FRANCE 3

La canicule a fait déclencher dans plusieurs villes des mesures de restriction de la circulation automobile, mercredi 26 juin. À Paris, Lyon (Rhône) et Strasbourg (Bas-Rhin), seuls les véhicules les moins polluants, munis d'une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2 sont autorisés à rouler. Ce qui exclut jusqu'à 60% des automobilistes, obligés de trouver d'autres moyens de transport. D'ailleurs, tous n'ont pas respecté la règle dans la capitale, où 312 kilomètres de bouchons ont été enregistrés.

Une mesure globalement respectée

"Si je suis contrôlé, tant pis, il faut bien rouler. il faut bien qu'on aille à la gare, sinon comment on fait ?", balaye un automobiliste. Il risque néanmoins 68 euros d'amende en cas de contrôle, et jusqu'à 135 euros pour les chauffeurs de poids lourds. "La plupart des gens qu'on voit passer respectent en général", relève Jean-Pierre Meutelet, chef de service des compagnies centrales de circulation.

Le JT
Les autres sujets du JT
La taxe carbone est l\'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019.
La taxe carbone est l'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019. (JEAN-LUC FLEMAL / BELGA / AFP)