Alençon : encore une nuit de violences après l'interpellation de trafiquants de drogue

Publié
Alençon : encore une nuit de violence après l'interpellation de trafiquants de drogue
france 2
Article rédigé par
E. Pelletier, R. Moquillon, A. Danis, D. Frotté, P. Lagaune, France 3 Normandie, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

De nouvelles violences ont éclaté à Alençon, dans l'Orne, après des interpellations de trafiquants de drogue dans la nuit du 26 au 27 octobre. Selon la préfète, qui annonce l'envoi de renforts dans la journée, des jeunes ont incendié une quinzaine de voitures avant de tirer des projectiles sur les pompiers et les policiers. 

Les violences se sont prolongées jusqu'à tard dans la nuit du 26 au 27 octobre à Alençon (Orne). Le quartier de Perseigne s'est embrasé à partir de 23 heures. Plusieurs dizaines de personnes masquées, certaines armées de battes de baseball, ont affronté les forces de l'ordre et défié les pompiers. Le calme n'est revenu que vers 2h30. Ce mercredi 27 octobre, au matin, les policiers ont repris le contrôle des lieux et les habitants découvrent des épaves encore fumantes. Une quinzaine de véhicules a été incendiée. Aucun blessé n'a été recensé

Près de 5 000 opérations en France en 2021

Ces violences seraient liées à une opération, quelques heures plus tôt, contre un point de deal de drogues dans ce même quartier. "Hier matin, on a eu une interpellation de deux individus pour trafic de stupéfiants", explique Stéphane Tristant, délégué départemental du syndicat Alliance Police nationale. Pour le maire d'Alençon, Joaquim Pueyo, il y a urgence à juguler ces trafics. "La drogue, le trafic de stupéfiants, c'est le mal endémique de certains quartiers et territoires, et ce mal a tendance à s'amplifier", déclare l'élu. Selon le ministre de l'Intérieur, 4 608 opérations contre des points de deal ont été menées en France depuis le début de l'année. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.