Orne : violences urbaines dans la nuit de mardi à mercredi à Alençon, 13 véhicules incendiés

Ces violences urbaines font suite au démantèlement d'un point de deal à Alençon ce mardi.  

Article rédigé par
avec France Bleu Normandie - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
13 véhicules ont été brûlés dans la nuit de mardi à mercredi 27 octobre 2021, dans le quartier Perseigne, à Alençon.  (SACHA MARTINEZ / MAXPPP)

13 véhicules ont été brûlés dans la nuit de mardi à mercredi 27 octobre à Alençon (Orne), dans le quartier Perseigne, selon les informations de France Bleu Normandie et de franceinfo de source proche de l'enquête. Pompiers et forces de l'ordre ont été pris pour cible à leur arrivée sur place et ont été visés par des tirs de mortier. Il n'y a pas eu d'interpellation.

Ces violences urbaines ont duré de 23 heures à 3h30 du matin et font suite au démantèlement d'un point de deal à Alençon mardi après-midi. Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de ce démantèlement.

Des renforts "dans la journée"

La préfète de l'Orne, Françoise Tahéri, a "condamné fermement" les violences de la nuit, lors d'une conférence de presse ce mercredi en début d'après-midi. "On peut supposer que ces violences sont liées aux interpellations en flagrance de trafiquants de drogue", a-t-elle expliqué. Françoise Tahéri a annoncé des "renforts spécialisés" : "Ils seront présents dans le quartier dans la journée."

Dans un communiqué envoyé dans la matinée, la préfecture avait déjà assuré que les forces de l'ordre continueraient leur action pour "perturber les trafics de stupéfiants". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.