Accident : un gendarme décède dans un carambolage sur l'A13

Publié
Accident : un gendarme décède dans un carambolage sur l'A13
franceinfo
Article rédigé par
M. Mulcey, E. Pelletier, A. Lay, S. Le Pape, X. Roman, N. Jauson, France 3 Normandie - franceinfo
France Télévisions

Un carambolage survenu mardi 25 octobre sur l'A13, dans l'Eure, a coûté la vie à un gendarme. Le pronostic vital d'un autre militaire est engagé.

Avant de s'adresser aux députés, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé un moment de recueillement à l'Assemblée nationale, mardi 25 octobre. Il a souhaité rendre hommage au gendarme de 47 ans tué dans l'Eure la nuit précédente, sur l'A13. "Sa veuve, désormais, a quatre enfants, qu'elle va élever, je l'espère, en lien direct avec l'État, qui sera au rendez-vous. J'irai présider à ses obsèques. On pense évidemment à tous les policiers et gendarmes qui meurent en opération, en mission et en service aujourd'hui", a-t-il déclaré devant l'hémicycle, qui s'est unanimement levé.

Pronostic vital engagé pour un deuxième gendarme

Le bilan de cet accident impressionnant s'élève à un mort et sept blessés, dont un autre militaire, transporté à l'hôpital en urgence absolue. Son pronostic vital est toujours engagé, mardi. Le drame s'est produit à hauteur de Bouquelon, dans l'Eure. Peu avant 3 heures du matin, le GIGN intercepte une voiture soupçonnée de transporter de la drogue. Tandis que les gendarmes procèdent aux interpellations, un camion frigorifique de 44 tonnes perd le contrôle et percute le dispositif mis en place lors de l'arrestation du véhicule suspect. Deux enquêtes ont été ouvertes pour établir les circonstances précises du drame.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.