Cet article date de plus de neuf ans.

L'actionnaire majoritaire des chantiers navals de Saint-Nazaire vend ses parts

La banque coréenne KDB, actionnaire principal du groupe, a formalisé son intention de vendre ses filiales européennes, selon des représentants syndicaux de STX France.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un navire de guerre commandé par la Russie au groupe de construction STX, sur les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 9 mai 2014. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

C'est confirmé : les chantiers navals de STX Europe sont à vendre. La banque coréenne KDB, actionnaire principal du groupe de construction navale, a formalisé son intention, annoncent vendredi 23 mai des représentants syndicaux de STX France. STX Europe est actionnaire majoritaire des chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), ainsi que de ceux de Lorient (Morbihan).

Le groupe KDB contrôle, depuis 2008, les deux tiers du capital de STX France, tandis que l'Etat français en possède 33,34%. Affaibli par une dette croissante et en proie à d'importantes difficultés de trésorerie, KDB souffre du ralentissement mondial de la construction navale. Il avait annoncé, dès le 4 mai 2013, qu'il envisageait de vendre ses parts afin d'obtenir des liquidités.

"Pas d'inquiétude pour l'instant", selon un syndicaliste

"La direction a informé jeudi le comité d'entreprise qu'une plaquette avait été réalisée pour démarcher les investisseurs", a déclaré à l'AFP Christophe Morel, délégué syndical CFDT. "C'est le processus qui continue, a-t-il précisé à francetv info. Pour l'instant, pas d'inquiétude. On va attendre et voir qui sont les clients informés." 

Christophe Morel s'interroge aussi sur le montant qui sera proposé par un éventuel repreneur, d'autant plus que les chantiers navals de Saint-Nazaire disposent d'un carnet de commandes garni pour les cinq prochaines années, du jamais-vu depuis quinze ans. "C'est rassurant pour nous, et pour un éventuel repreneur. Peut-être que cela va permettre de revoir l'estimation de la vente", indique Christophe Morel à francetv info.

Un représentant syndical de la CGT navale, interrogé par francetv info, ajoute que des dirigeants de la banque coréenne KDB se sont rendus sur les chantiers navals de STX France à Saint-Nazaire. Le syndicat Force ouvrière, de son côté, demande la nationalisation des chantiers. Tandis que le site spécialisé Meretmarine.com précise que l'Etat actionnaire aura son mot à dire dans l'avenir de STX France, car il dispose d'une minorité de blocage au sein de la filiale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.