Transports : les lignes Intercités délaissées par la SNCF

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Transports : les lignes Intercités délaissées par la SNCF
Transports : les lignes Intercités délaissées par la SNCF Transports : les lignes Intercités délaissées par la SNCF (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - P.-L Monnier, A, Keirle, Z. Berkous, L. Barbier
France Télévisions
France 2
Sur de nombreuses lignes Intercités, les retards et pannes se multiplient. Comment expliquer ces aléas ? Les équipes du 20 Heures ont mené l’enquête.

Ce sont des trains fatigués. Dans les trains Intercités qui relient plusieurs grandes métropoles, les pannes et les retards se multiplient. L’un des meilleurs exemples est sans doute la ligne Marseille - Bordeaux, la bête noire de la SNCF. Dès le départ, le train prend 9 minutes de retard. Quelques instants après, le train marque un nouvel arrêt. Sur cette ligne, un train sur deux est en retard. La vétusté des rails et le mauvais état du réseau seraient en cause. En outre, les trains seraient également moins rapides qu’avant. Dans les années 90, on pouvait faire Marseille - Bordeaux en 5h20. Aujourd’hui, il faut compter 6h07 au minimum. 

De nouveaux trains en 2026

Le TGV est accusé d’avoir tué les Intercités. Des milliers ont été investis pour la grande vitesse, trop peu pour le reste. Les retards concernent une bonne partie des lignes Intercités. Les experts identifient partout les mêmes négligences et manque de financement. Le ministre des Transports, Clément Beaune, annonce de nouveaux trains en 2026. Les nouveaux Intercités remplaceront les anciens trains corail, mais d’ici là les pannes et les retards devraient continuer.  

Parmi nos sources : 

Rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI)

Schéma directeur des lignes des Trains d’Equilibre du Territoire

Patricia Pérennes

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.