Transports : la SNCF affiche une perte nette de 3 milliards d'euros en 2020

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Transports : la SNCF affiche une perte nette de 3 milliards d'euros en 2020
FRANCE 3
Article rédigé par
S. Feydel, B. Briffaut, L. Audebert, M-E. Guidee-Banerjee, F. Le Moal, P. Montels, P. Crapoulet, Y. Saidani - France 3
France Télévisions

La crise sanitaire a coûté cher à la SNCF. La perte nette de l'entreprise s'élevait à 3 milliards d'euros en 2020. Le groupe table sur 2022 pour une reprise normale du trafic. 

Avec trop de trains à l'arrêt depuis un an en raison de l'épidémie de Covid-19, la SNCF traverse une crise sans précédent. Réduction de coûts, abandon de projets d'investissement... Avec des mesures drastiques d'économie, la SNCF limite sa perte nette à 3 milliards d'euros.  Son chiffre d'affaires est passé de 35,1 milliards d'euros en 2019 à 30 milliards d'euros en 2020. La chute de la fréquentation explique cette baisse : le trafic a diminué de 48 % sur les TGV.

Une politique de petits prix

Pour attirer le maximum de passagers dès la fin de la crise sanitaire, l'entreprise annonce une politique de petits prix. "Pour moi, le train doit être populaire. Je sais qu'il y a des problèmes de pouvoir d'achat qui se posent dans notre pays, il ne faut pas que ce soit un frein pour prendre le train", a déclaré Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF. Une offre, destinée à attirer une clientèle familiale, va être mise en place l'été prochain. Mais elle risque de ne pas compenser la perte des passagers professionnels selon Arnaud Aymé, spécialiste des transports chez SIA Partners.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.