Transports : 2020, une année noire pour la SNCF

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Transports : 2020, une année noire pour la SNCF
France 3
Article rédigé par
AC.Le Sann, B.Briffaut, L.Audebert, P.Montels, F.Le Moal, V.Castel - France 3
France Télévisions

La crise sanitaire n’a pas épargné le secteur ferroviaire. Les résultats de la SCNF, dévoilés dans l’après-midi du mercredi 24 février, s’annoncent mauvais. 

Les ventes de billets de train reculent. Par rapport à la même période l’an dernier, ils chutent cette année de 40 %. La SNCF a réduit son offre, avec par exemple seulement trois TGV sur quatre au départ de Dunkerque (Nord) lors de la venue des équipes de France Télévisions, durant les vacances de février. "Avant, je prenais le train, il y avait énormément de monde, et maintenant il y a beaucoup moins de monde, témoigne une usagère. Je pense que les gens font plus attention, ils se déplacent peut-être moins." 

Plusieurs milliards d’euros de perte en 2020 

Lors du premier confinement en 2020, les TGV fonctionnaient alors avec 1 % de voyageurs au plus bas de l’activité, et 3 500 trains en circuit contre 15 000 habituellement. Durant l’été, les gares ont certes renoué avec les grands départs, mais le second confinement a mis du plomb dans l’aile de l’entreprise ferroviaire. En 2020, la fréquentation a chuté au total de 42 %. Malgré une aide conséquente de l’État, la SNCF devrait annoncer une perte record pour l’année 2020. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.