Succession de problèmes à la SNCF

L’été de la SNCF aura été marqué par de nombreux dysfonctionnements. De nombreux voyageurs ont été impactés.

FRANCE 3

Après un printemps social agité, la SNCF aurait préféré un été plus tranquille. Pourtant, cela aura été loin d’être le cas. Depuis deux mois, la société enchaîne les pannes, occasionnant retards, interruptions de trafic et passagers à quai. Ces désordres ne sont pas toujours du fait de l’entreprise, comme lors de l’incendie du transformateur électrique d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), le 27 juillet dernier. Au cours du week-end le plus chargé de l’année, le trafic avait été complètement interrompu à la gare Montparnasse (Paris). Le PDG de la SNCF en personne avait tenu à se défiler de cette responsabilité.

Le débat sur la fiabilité du matériel relancé

La SNCF aura aussi eu à déplorer des avaries de matériel, comme lors de la panne de la signalisation de la gare Saint-Lazare à Paris, le 13 mai 2018. 450 000 personnes avaient alors été impactées. Alors que l’enquête visant à déterminer les causes du déraillement de la gare Saint-Charles de Marseille le 24 août commence, ce nouvel accident relance le débat sur la fiabilité du matériel.

Le JT
Les autres sujets du JT
La gare de Marseille Saint-Charles, le 9 avril 2018. 
La gare de Marseille Saint-Charles, le 9 avril 2018.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)