SNCF : une simplification des tarifs bientôt mise en place ?

Le patron de la SNCF a promis au mois de septembre "une tarification plus lisible, simple et accessible". Un enjeu important, alors que l’entreprise perd de nombreux voyageurs durant le confinement. 

France 3

Comment reconquérir les voyageurs pendant le confinement ? C’est tout le défi du patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou. Il a promis des prix plus accessibles, une tarification plus lisible et plus simple. Mais pour le moment, les usagers ont encore du mal à comprendre la logique tarifaire. "Ça change tout le temps, en fonction d’où on l’achète, au guichet ou sur une plateforme, de l’heure à laquelle on l’achète", décrit une usagère. "Ce n’est pas très compréhensible, c’est opaque", confie un autre.

De 19 à 116 euros pour un Marseille - Paris

Si le patron de la SNCF souhaite mettre fin à cela, ce n’est pas la première fois qu’un dirigeant de la SNCF s’engage ainsi à plus de transparence... 25 ans de promesses plus tard, la simplification n’a pas eu lieu, et la tarification au kilomètres peut varier du simple au triple : pour un Marseille (Bouches du Rhône)-Paris, le tarif peut aller de 19 à 116 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux trains stationnés en gare de Toulouse Matabiau (Haute-Garonne) le 20 octobre 2019, au troisième jour d\'un mouvement social des cheminots qui font valoir leur droit de retrait, après un accident dans les Ardennes.
Deux trains stationnés en gare de Toulouse Matabiau (Haute-Garonne) le 20 octobre 2019, au troisième jour d'un mouvement social des cheminots qui font valoir leur droit de retrait, après un accident dans les Ardennes. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)