SNCF : multiplication par cinq du trafic de "Ouigo"

La SNCF a décidé de multiplier par cinq le trafic de ses TGV à bas coût, les Ouigo. Ils seront déployés sur une grande partie du territoire.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des trains colorés, accessibles dès 10 euros. La SNCF a décidé d'intensifier son réseau Ouigo. D'ici trois ans, elle espère multiplier par cinq le nombre de voyageurs sur ce type de lignes. Les trains Ouigo, c'est l'offre la moins chère de la SNCF. Des billets à bas coût qu'il faut réserver sur internet. Les bagages volumineux sont à payer en supplément et les gares d'arrivée parfois loin des centres-villes.

Concurrencer les cars et le covoiturage

De nouvelles lignes entreront en circulation le 2 juillet prochain, à destination de Strasbourg et Bordeaux. Des lignes plus économiques pour la SNCF : pas de voiture-bar, pas de première classe et des sièges plus petits, donc plus de passagers à bord. Une stratégie assumée pour concurrencer les cars et le covoiturage. "Ouigo c'est vraiment une manière d'aller chercher de nouveaux clients, d'aller sur un marché du petit prix sur lequel on n'est pas forcément assez présents aujourd'hui", explique ainsi Rachel Picard, directrice générale Voyages SNCF.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV low cost en gare de Lyon, à Paris, le 19 février 2013.
Un TGV low cost en gare de Lyon, à Paris, le 19 février 2013. (JACQUES DEMARTHON / AFP)