Cet article date de plus de sept ans.

SNCF : les retards désormais indemnisés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
SNCF : les retards désormais indemnisés
SNCF : les retards désormais indemnisés SNCF : les retards désormais indemnisés
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

À partir de jeudi 1er décembre, la SNCF devra indemniser les passagers pour des retards supérieurs à 30 minutes. Il y aura tout de même quelques conditions.

Jusqu'à présent lors des retards de train de la SNCF, le billet n'était pas forcément remboursé. Il fallait pour cela que la SNCF soit responsable du désagrément. À partir du jeudi 1er décembre, tous les retards des TGV et Intercités seront indemnisés, peu importe la cause. La mesure coutera au moins 10 millions d'euros à la SNCF mais c'est une obligation de l'Union européenne.

75% d'indemnisation pour les retards de plus de 3 heures

Pour les TGV et Intercités, tout retard de plus de 30 minutes sera indemnisé à hauteur de 25% du prix du billet, 50% pour les retards de plus de 2 heures et 75% au-delà de 3 heures de retard. Pour les associations de voyageurs, c'est une avancée : "La SNCF est concurrencée par d'autres modes de transport et son intérêt c'est d'apporter de la qualité de service et de la satisfaction à ses clients", déclare Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports. Les formulaires d'indemnisation seront aussi modernisés : terminé les formulaires à remplir, il sera possible de faire sa demande sur Internet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.