SNCF : l'abonnement TGVmax remis en question

En février dernier, la SNCF lançait un abonnement illimité : TGVmax. Plus de trois mois après, le succès commercial est réel, mais l'abonnement a fait des centaines de déçus qui dénoncent une publicité mensongère.

France 3

C'était il y a trois mois, la SNCF créait l'événement avec un abonnement pour les 16-27 ans. Le TGV en forfait illimité, c'est l'idée de la SNCF pour séduire les jeunes. Voyager à volonté en illimité pour 79 euros par mois, c'est ce qui écrit sur le site. En trois mois, 80 000 abonnés et un million de voyages effectués. Mais cette offre tient-elle toutes ses promesses ? Tom Loumagne s'est abonné il y a deux mois, cet étudiant en stage à Paris voulait en profiter pour rentrer chez lui les week-ends à Bordeaux (Gironde). Il a vite déchanté.

De la publicité mensongère ?

Même un mois à l'avance, aucun train disponible après 13 heures le vendredi, ni le dimanche. TGVmax ne concerne qu'une petite partie des sièges dans le TGV et elles sont prises d'assaut chaque week-end. "Prenez tous les trains que vous voulez dans un mois, mais il n'y en a presque aucun de disponible, bien sûr que c'est de la publicité mensongère", assure Tom. Sur internet, une pétition a été signée par près d'un millier d'utilisateurs en colère. Ils pensent même porter plainte. Malgré les critiques, l'offre contente une large majorité d'utilisateurs. Le taux de résiliation reste inférieur à 2%. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV à quai à la gare de Lyon, à Paris, le 7 janvier 2017. 
Un TGV à quai à la gare de Lyon, à Paris, le 7 janvier 2017.  (MANUEL COHEN / AFP)