Cet article date de plus de deux ans.

SNCF Connect : le ministre des Transports demande que les nombreux dysfonctionnements soient résolus "au plus vite"

La nouvelle application de la SNCF "offre beaucoup plus de fonctionnalités" et "était nécessaire", a néanmoins estimé Jean-Baptiste Djebbari, dimanche sur CNews.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, sur le perron de l'Elysée le 9 février 2022. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Un raté remarqué. Le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a demandé à la SNCF de "résoudre au plus vite" les dysfonctionnements de sa nouvelle application numérique, SNCF Connect, a-t-il déclaré dimanche 13 février.

"Ce que j'ai dit à la SNCF, c'est que cette transition vers l'application Connect, qui c'est vrai offre beaucoup plus de fonctionnalités à moyen terme, était nécessaire. En revanche, il y a des dysfonctionnements qu'il faut résoudre au plus vite", a lancé le ministre, interrogé sur la chaîne CNews. A la SNCF, "ils s'y sont engagés, ils ont mobilisé plus de 30% d'effectifs pour répondre au téléphone à un certain nombre de requêtes", a observé le ministre de tutelle de l'entreprise ferroviaire.

Des améliorations promises d'ici fin mars

Outre le moteur de recherche, les critiques portent surtout sur des pertes de dossiers voyageurs, des problèmes de lecture des QR codes des billets, des propositions d'itinéraires fantaisistes, l'impossibilité de faire plus de deux correspondances ou de choisir une étape, la disparition des comparatifs de prix, l'impossibilité d'utiliser l'application Wallet des iPhones pour stocker des billets, des difficultés à accéder à un billet pour l'annuler ou encore le fond très sombre choisi pour l'application.

Le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a promis que des améliorations seraient apportées d'ici fin mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.