Cet article date de plus de trois ans.

SNCF : bientôt moins de rames et de gares ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
SNCF : bientôt moins de rames et de gares ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement a renoncé à supprimer des petites lignes et des dessertes dans sa réforme de la SNCF, mais c'est peut-être la SNCF elle-même qui va s'en charger. Selon "Les Échos", le plan stratégique du TGV conçu par la direction mène tout droit à la disparition de certaines gares.

La SNCF est-elle en train de préparer un plan stratégique avec des mesures écartées de la réforme du gouvernement ? Le nombre de gares desservies par le TGV pourrait baisser : il y en a aujourd'hui 230. À Remiremont dans les Vosges, seulement une trentaine de personnes prennent le TGV quotidien. La ville va-t-elle toujours être desservie par le train à grande vitesse ? Les usagers s'inquiètent.

Réduire le nombre de rames TGV de 350 à 300

Pour Stéphane Viry, député LR des Vosges, le maintien de desserte à Remiremont et Épinal est crucial : "Pour un territoire un peu enclavé, qui a besoin de retrouver une ressource économique et de se réindustrialiser, l'accès, c'est vital. Et chez nous, il est ferroviaire", fait-il valoir. Moins de gares TGV, car selon le journal Les Échos, le nouveau plan stratégique de la SNCF prévoit de réduire le nombre de rames TGV de 350 à 300. Pour atteindre cet objectif, le matériel serait plus utilisé, l'offre de TGV continuerait à baisser. À l'inverse, les TGV low cost, les Ouigo, seraient de plus ne plus nombreux. Le trafic doit passer de 5% en 2017 à 25% en 2020. Autre inquiétude : les moyens annoncés par le gouvernement pour rénover le réseau pourraient être insuffisants. Les régions pourraient être obligées de fermer certaines petites lignes peu fréquentées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.