SNCF : après 3 milliards d’euros de pertes, comment se remettre sur les rails ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
SNCF : après 3 milliards d’euros de pertes, comment se remettre sur les rails ?
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Bigard, B.Briffaut, O.Labalette, F.Le Moal, S.Gravelaine - France 2
France Télévisions

La SNCF a perdu 3 milliards d’euros à la suite des différents confinements. Plusieurs pistes sont à l’étude pour réussir à attirer de nouveau les voyageurs. 

En raison des confinements successifs, la SNCF a enregistré des pertes s'élevant à 3 milliards d’euros. Des pertes vertigineuses mais moins importantes que ce qui était prévu. Pour limiter la casse, l’entreprise a limité ses investissements et a misé sur le fret, avec l’envolée des livraisons. Mais les trains à grande vitesse ont perdu 48% de passagers en un an. Cela s'explique notamment par le développement du télétravail. "Historiquement, il y a beaucoup de voyageurs d’affaires, qui apportent des revenus et de la marge à la SNCF", explique Arnaud Aymé, spécialiste des transports. "Ces voyageurs d’affaires, on craint qu’ils ne soient pas près de revenir avant plusieurs années".

Des prix plus avantageux

Certains voyageurs reprochent le prix des TGV. Alors la SNCF promet dès l’été 2021 des tarifs simplifiés et tirés vers le bas. L’une des pistes envisagées est la proposition d’une nouvelle offre de trains Corail ne roulant qu’à 200 km/h, entre Paris et Nantes, par exemple, avec un arrêt intermédiaire au Mans. Un temps de trajet plus long mais au prix moins élevé pour concurrencer la route.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.