Privatiser la SCNF serait "socialement et écologiquement une catastrophe", selon La France insoumise

Eric Coquerel, député la France insoumise de Seine-Saint-Denis, est l'invité du Soir 3 ce dimanche 25 février.

France 3

La France insoumise participe à la manifestation avec les syndicats de cheminots du 22 mars. "Manifestement, il y aura une unité syndicale puisque tous les syndicats de la SNCF défileront", affirme Eric Coquerel dans le Soir ce dimanche.

"Ce n'est pas seulement le statut des cheminots qui est en question. En réalité, on veut privatiser la SNCF pour l'adapter à la concurrence, ce qui nous semble socialement et écologiquement une catastrophe", poursuit le député la France insoumise. "Il faudra réfléchir à une énorme manifestation encore plus large avec des syndicats, des associations, des forces politiques", ajoute-t-il.

"On est l'opposition populaire"

Le PS va bientôt élire son premier secrétaire. Le candidat Emmanuel Maurel prône une union des gauches. "Emmanuel Maurel pense que le PS doit s'entendre avec la France insoumise. On discuterait avec lui, mais je doute qu'il ait beaucoup de chances d'être élu", déclare l'élu de Seine-Saint-Denis.

Des législatives partielles ont lieu en mars en Guyane et en Haute-Garonne. "On pense qu'on est l'opposition populaire et il faut qu'on le montre dans les urnes. Dans ces deux circonscriptions, ont était bien placé aux législatives", conclut Eric Coquerel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TER Bretagne en gare de Morlaix (Finistère).
Un TER Bretagne en gare de Morlaix (Finistère). (MAXPPP)