Cet article date de plus de trois ans.

Pays-de-la-Loire : la région suspend une enveloppe de 8 millions d'euros dédiée à la SNCF pour 2018 en raison de retards récurrents

En raison des retards récurrents et des dysfonctionnements sur la ligne entre Nantes et Châteaubriant, le conseil régional des Pays-de-la-Loire a décidé de suspendre les versements de huit millions d'euros attendus par la SNCF.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 La nouvelle ligne Tram-Train entre Nantes et Chateaubriant, le 28 février 2014. (MAXPPP)

Le conseil régional des Pays-de-la-Loire a suspendu jusqu'à nouvel ordre une enveloppe de huit millions d'euros dédiée à la SNCF en 2018, en raison des retards récurrents et des dysfonctionnements sur la ligne entre Nantes et Châteaubriant, révèle vendredi 1er décembre France Bleu Loire Océan.

Ce vendredi encore, le tram-train n'est pas arrivé à destination en raison du "gel des caténaires" selon les agents de la SNCF. Les voyageurs ont fini le trajet avec des cars de substitution. "Je suis attendu au travail je vais être encore en retard, il y en a marre. On fait bien rouler des trains en Norvège ou dans la Creuse, mais pas en Loire-Atlantique dès qu'il fait froid", s'est énervé un usager au micro de France Bleu Loire Océan.

"On constate que depuis la mise en service de la ligne, ce problème est récurrent"

Roch Brancour, vice-président du conseil régional des Pays-de-la-Loire, a dit partager "l'exaspération des usagers puisqu'on constate que depuis la mise en service de la ligne, ce problème est récurrent. Nous allons suspendre les versements de huit millions d'euros attendus par la SNCF de la part de la Région en 2018".

"Nous avons déjà eu des discussions avec la SNCF sur les modalités à mettre en place pour résoudre ce problème et nous ne voyons rien venir", a déploré Roch Brancour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.