"Notre action de chronométrage était particulièrement judicieuse" : la CFDT-Cheminots obtient la suspension des suppressions de postes aux guichets SNCF

La CFDT-Cheminots estime que les nouvelles mesures annoncées par la direction de la SNCF pour réduire l'attente aux guichets sont une bonne chose, mais qu'elles ne sont pas encore suffisantes.

La direction de SNCF Voyages veut que le temps moyen d\'attente aux guichets soit de 30 minutes maximum.
La direction de SNCF Voyages veut que le temps moyen d'attente aux guichets soit de 30 minutes maximum. (GUILLAUME GEORGES / MAXPPP)

L'opération de chronométrage du temps d'attente aux guichets menée par la CFDT-Cheminots au début du mois de juillet semble porter ses fruits. Il faut dire que le constat était alarmant, comme l'explique le secrétaire général adjoint, Rémi Aufrère-Privel : "À Toulouse : jusqu'à 2 heures d'attente, en moyenne. 1h40 à Paris-Montparnasse. 1h30 à Bordeaux. En moyenne, partout en France, les temps d'attente étaient de 30 à 45 minutes au minimum, et au maximum, 2 heures."

Suspension des suppressions de postes aux guichets

La direction de SNCF Voyages avait pourtant fait une promesse : que ce temps d'attente soit, au maximum, de 30 minutes. Pour tenter d'y parvenir, elle a d'abord annoncé des renforts la semaine dernière dans les grandes gares, avant de faire un nouveau pas, mercredi 17 juillet. La direction a demandé, partout en France, la suspension des "plans de performance".

"Traduction concrète : ça veut dire la suspension des suppressions de postes", explique le syndicaliste.

59 postes de vendeurs devaient être supprimés en 2020 dans les gares parisiennes : ce n'est plus le cas. La direction annonce en plus la création de 50 postes de vendeurs.Rémi Aufrère-Privel de la CFDT-Cheminotsà franceinfo

"Donc notre action de chronométrage était particulièrement judicieuse", souligne Rémi Aufrère-PrivelUn premier pas, qui reste insuffisant d'après la CFDT : le syndicat annonce déjà de nouvelles opérations de chronométrage cet automne, au mois d'octobre.