Marseille : un TGV visé par des tirs sans faire de blessé, la SNCF va porter plainte

Le train a été la cible de plusieurs coups de feu mercredi soir à son entrée en gare de Marseille. Il n'y a pas eu de blessé. Une enquête est ouverte. En attendant, la SNCF annonce son intention de porter plainte.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une enquête a été ouverte pour tenter de connaître la raison de ces tirs sur un TGV Paris-Marseille. (NELLY ASSENAT / FRANCE-BLEU PROVENCE)

Un TGV a été la cible de "plusieurs tirs d'arme à feu" mercredi soir, vers 21 heures, à son entrée en gare de Marseille-Saint-Charles dans les Bouches-du-Rhône, a appris jeudi 24 juin franceinfo de sources concordantes, confirmant une information de RTL.

Il n’y a pas eu de blessé dans ce TGV qui transportait des voyageurs en provenance de Paris, ont indiqué la SNCF et une source policière à franceinfo.

La SNCF va porter plainte

Contactée par franceinfo, la SNCF évoque "au moins un tir d’arme à feu" sur une vitre qui n’a pas été brisée, mais une source policière indique que "plusieurs impacts" de balles ont été trouvés sur le train et sur les rames. Une enquête a été ouverte.

La SNCF annonce qu'elle "déposera plainte" ce jeudi. Malgré ces événements, le train "n'a pas eu de retard", précise la société ferroviaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.