Cet article date de plus de cinq ans.

SNCF : vers une amputation des salaires des grévistes ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
SNCF : vers une amputation des salaires des grévistes ? -
SNCF : vers une amputation des salaires des grévistes ? SNCF : vers une amputation des salaires des grévistes ? - (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

En ce 19e jour de la grève des cheminots de la SNCF, les grévistes viennent d'apprendre que leurs salaires pourraient être amputés pour le mois de mai.

En ce vendredi 18 mai, au 19e jour de grève des cheminots de la SNCF, le mouvement social est moins suivi que lundi dernier, avec 16 % de grévistes. La mobilisation pourrait encore s'effriter à la suite de la décision du tribunal de Bobigny aujourd'hui vendredi 18 mai.

La direction pourrait amputer les salaires des grévistes ce mois-ci

Les syndicats réclamaient que la direction de la SNCF enregistre bien leurs 18 préavis de grève successifs, et non un seul préavis global. Ce mode de calcul permettrait à la SNCF de ne pas payer certains jours de repos aux grévistes. Le tribunal a choisi de botter en touche. Le juge des référés estime qu'il n'a pas à se prononcer sur le fond du dossier. La direction devrait donc amputer les salaires des grévistes ce mois-ci. "On ne dispose pas de salaires énormes et l'on a des enfants à élever ou des crédits, mais essayer de nous briser en mettant nos familles dans le besoin, cela ne nous empêchera pas de continuer " explique Jean Calvary, de la CGT Cheminots. Le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) se prononcera sur le fond du dossier le 31 mai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.