Grève SNCF : les alternatives des Français pour se déplacer

Publié
Grève SNCF : les alternatives des Français pour se déplacer
Article rédigé par
A.Girault-Carlier, T.Souman, K.Touffik, N.Bidard, C.La Rocca, N.Salem, C.Cormery, R.Laurentin - France 2
France Télévisions

À la SNCF, le mouvement de grève qui débute vendredi 17 décembre pourrait bien se poursuivre pendant le reste des vacances. Afin de sauver leurs fêtes de fin d'années, les Français cherchent d'autres moyens de transport.

Face à la grève débutée par les travailleurs de la SNCF, les voyageurs sont amenés à trouver d'autres alternatives afin de pouvoir se déplacer et profiter de leurs fêtes de Noël. Parmi les plans B figurent les compagnies d'autocar, qui se retrouvent pris d'assaut par des réservations de dernière minute. "Tout était complet donc je me suis tournée vers Flixbus qui en a profité pour gonfler ses prix", explique une voyageuse marseillaise qui devra payer le prix fort pour se rendre à Pau. Entre l'annonce du 14 décembre et le jeudi 16, les réservations se sont multipliées par 2,5.

Le covoiturage et la location de voiture comme solution de repli

Les compagnies de covoiturage aussi ont vu leurs demandes de réservation exploser, pour les trajets allant de Paris à Lyon, Chamonix ou encore Marseille. "Le covoiturage a l'avantage de s'adapter très rapidement aux grèves, donc on a beaucoup plus de conducteurs et de conductrices qui offrent des trajets", explique Robert Morel, le porte-parole de la société Blablacar, qui a vu ses commandes multipliées par deux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.