Gare du Nord : "Des travaux extrêmement importants, qui ont nécessité 4 ans d'étude et 4 ans de préparation"

Cécile Derville, la directrice des lignes Transilien H et K, revient sur le détail des opérations de mise en service d'une nouvelle "tour de contrôle" des postes d'aiguillage à Saint-Denis, qui entraîneront la fermeture progressive de la gare du Nord, à Paris, samedi, jusque dimanche matin.

La SNCF va progressivement fermer la Gare du Nord à Paris tout au long de la journée de samedi, interrompant totalement dans la soirée la circulation des trains de banlieue et RER dans une bonne partie de la région parisienne.
La SNCF va progressivement fermer la Gare du Nord à Paris tout au long de la journée de samedi, interrompant totalement dans la soirée la circulation des trains de banlieue et RER dans une bonne partie de la région parisienne. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

"Ce sont des travaux extrêmement importants", a souligné samedi 20 octobre sur franceinfo Cécile Derville, la directrice des lignes Transilien H et K, alors que la gare du Nord, à Paris, ferme progressivement au cours de la journée pour permettre la mise en service d'une nouvelle "tour de contrôle" des postes d'aiguillage à Saint-Denis.

19 heures d'intervention

Ces travaux ont nécessité "quatre ans d'étude et quatre ans de préparation", souligne-t-elle, en précisant qu'il faut notamment "adapter les postes d'aiguillage, réaliser 30 000 connexions de nouveaux câbles, changer de la signalisation" lors de ces 19 heures d'intervention."C'est une très grosse opération qui va porter sur 1 300 trains quotidiens, soit 10% du trafic ferroviaire français", ajoute Cécile Derville. Elle indique que les interruptions concernent "essentiellement les lignes Transilien". Les trains grandes lignes au départ de la gare du Nord circulent normalement jusqu'à 20h15. Des lignes de métro et de bus ont été "renforcées". 

Reprise du trafic à 5 heures dimanche

1 100 gilets rouges sont présents "en gare du Nord et dans l'ensemble des gares concernées" pour répondre aux questions des voyageurs, signale la directrice des lignes Transilien H et K. Le trafic reprendra dimanche matin à 5 heures, mais "pendant les vacances de la Toussaint, nous serons en plan de transports allégé pour pouvoir finaliser la mise en service et rôder le dispositif jusqu'à la rentrée", prévient Cécile Derville. Sur les RER B et D et sur les lignes H et K, il y aura "un peu plus de 2 trains sur 3", ce qui "correspond à peu près à une offre de vacances d'été".