Cheminots : un statut menacé

Le rapport Spinetta s'attaque au statut des cheminots qui donne un certain nombre de garanties et d'avantages. Il préconise en effet de le supprimer pour les nouveaux embauchés.

France 3

Cheminot, un beau métier, et pour de nombreux Français, mais aussi un métier très avantageux. "Ils ne travaillent pas le même nombre d'heures que les salariés traditionnels", avance une femme interrogée devant la gare Montparnasse, à Paris. Billets gratuits, emploi à vie, sauf faute extrêmement grave. Mais quels autres avantages contient cet épais document qui régit leurs statuts ? D'abord, des salaires qui augmentent presque automatiquement. Chaque année, une partie des cheminots obtient un avancement.

La SNCF peu compétitive

Résultat, la masse salariale de la SNCF augmente de 1,5% tous les ans. Autre droit emblématique : le régime de retraite. C'est vrai, les cheminots peuvent partir entre 52 et 57 ans, mais contrairement aux idées reçues, pas à taux plein. Problème selon Gilles Dansart, auteur de Mobilettre : ce statut des cheminots rend la SNCF peu compétitive. Pour le rapport Spinetta, si la SNCF veut faire face à des concurrents, le statut des cheminots doit être abandonné pour les nouveaux embauchés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gare de Lyon, le 1er juin 2016. 
Gare de Lyon, le 1er juin 2016.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)