Bébé retrouvé mort dans une poubelle de TGV à Marseille : sa mère interpellée et mise en examen

Une quadragénaire a été arrêtée et mise en examen vendredi dans le Pas-de-Calais après qu'un bébé a été découvert mort dans un TGV à Marseille le 14 septembre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Brebières (Nord). (GOOGLE MAPS)

Une femme de 40 ans a été interpellée mercredi 20 octobre à Brebières (Pas-de-Calais) et mise en examen vendredi pour "homicide volontaire sur mineur de 15 ans", après la découverte le 14 septembre du corps d'un nouveau-né dans l'une des poubelles d'un TGV Lille-Marseille, a appris France Bleu Nord auprès du parquet de Béthune. La quadragénaire est soupçonnée d'avoir donné la mort à son enfant dont elle venait d'accoucher. 

Un homme de 48 ans, le compagnon de la suspecte, a également été interpellé mercredi. Il a été relâché car les investigations ne permettent pas pour l'heure de déterminer son implication. Il a dit ne pas savoir que sa compagne était enceinte. Elle, en revanche, en avait conscience. 

Un bébé "né vivant et viable"

Le 14 septembre, un agent d'entretien a découvert vers 21 heures le corps du nouveau-né dans l'une des poubelles d'un TGV Ouigo Lille-Marseille, en gare de Marseille Saint-Charles, alors qu'il procédait au nettoyage du train à son terminus. Le corps était enveloppé dans du papier. Selon le parquet, les résultats de l'autopsie ont démontré que le nouveau-né "avait respiré et était donc né vivant et viable". C'est la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône qui a mené l'enquête via la brigade des mineurs. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.