Cet article date de plus de trois ans.

À Bordeaux, la fronde "anti-parisiens » ne fait pas rire la mairie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
À Bordeaux, la fronde "anti-parisiens » ne fait pas rire la mairie
Brut.
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis juillet, la nouvelle Ligne à Grande Vitesse permet de rejoindre Bordeaux depuis Paris en seulement deux heures. Et certains Bordelais dénoncent ses conséquences sur la ville.

« Parisien rentre chez toi », peut-on lire depuis quelque jours sur les murs de Bordeaux. Alain Juppé ne veut pas laisser passer ces messages qui s’ajoutent à une grogne sur les réseaux sociaux. « Les attaques anti-nouveaux arrivants à Bordeaux sont une honte. J’envisage de saisir la justice. Notre ville est accueillant et le restera ! » a tweeté le maire de Bordeaux ce mardi 24 octobre.

Une conséquence direct de la LGV

Depuis l’installation en juillet dernier de la Ligne à Grande Vitesse, la SNCF affirme avoir réalisé un traffic de 75% supérieur entre l’Île de France et Bordeaux par rapport à l’été précédent.

Raccourcissant le temps de trajet de une heure et quinze minutes (2 heures en LGV contre 3 heures 15 par le passé), la nouvelle ligne favorise le tourisme, les investissements et aussi les nouveaux arrivants venus s’installer dans la cité girondine.

Mais cet exode des Parisiens vers le sud de la France ne fait pas que des heureux.


« Bordeaux perd son caractère sud-ouest » regrette un habitant. Beaucoup d’entre-eux manifestent leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Dans des posts teintés d’humour, ils tentent de dissuader les Parisiens de s’installer.

Des conséquences directes sur la ville et l’immobilier


« Il y a deux catégories de villes. Celles qui se dépeuplent et les prix baissent, et puis il y a celles qui sont attractives et les prix augmentent » expliquait Alain Juppé en juin dernier déjà . Il était interrogé sur l’augmentation des prix de l’immobilier en agglomération bordelaise qui atteint les 11% en un an, soit la plus forte hausse de 2016 en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.