SNCF : des centaines de voyageurs en région PACA contraints de dormir dans les trains

Quelque 600 voyageurs ont été contraints de passer la nuit de vendredi 4 à samedi 5 octobre à bord d'un train en gare de Toulon (Var). Le trafic SNCF avait été interrompu plus tôt dans la journée en raison d'une fuite de gaz près d'une ligne ferroviaire à La Ciotat (Bouches-du-Rhône).

France 2

Les naufragés du train sont épuisés, samedi 5 octobre au matin. Leur TGV vient de repartir, mais ils ont dormi toute la nuit dans cette rame bloquée en gare de Toulon (Var). "C'était chaotique. Pas d'accès aux toilettes, pas d'eau chaude, pas de savon... Ils nous ont juste donné une bouteille d'eau et quelque chose à grignoter, puis plus rien", déplore une voyageuse anglophone.

14 bus déployés dans la région

Vendredi, peu avant 16 heures, un engin de chantier perce une conduite de gaz à La Ciotat (Bouches-du-Rhône). Tout le trafic ferroviaire est alors interrompu entre Toulon et Marseille (Bouches-du-Rhône). Des voyageurs se retrouvent coincés dans différentes gares : 1 500 à Marseille, 600 à Toulon et Nice (Alpes-Maritimes). La SNCF a rapidement mis en place 14 bus dans la région, mais ce n'était pas assez pour trouver une solution pour tout le monde. Samedi matin, la fuite est colmatée. Le trafic a pu reprendre sur la ligne.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Pornic, en Loire-Atlantique, c\'est désormais l\'office du tourisme qui se charge de la vente de billets SNCF au public. La gare est dépourvue de guiches depuis le 1er novembre.
À Pornic, en Loire-Atlantique, c'est désormais l'office du tourisme qui se charge de la vente de billets SNCF au public. La gare est dépourvue de guiches depuis le 1er novembre. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)