Prix du carburant : le baril de pétrole pourrait atteindre les 100 dollars d’ici la fin de l’année 2022

Publié
Prix du carburant : le baril de pétrole pourrait atteindre les 100 dollars d’ici la fin de l’année 2022
Article rédigé par
J.Poissonnier, R.Michelot, J.Delage, P.Caron, G.Liaboeuf - France 2
France Télévisions

Alors que les automobilistes français peuvent profiter de remises à la pompe, lundi 3 octobre, ils ne pourront pas se réjouir bien longtemps. Les ristournes vont être réduites drastiquement au 1er novembre, et le cours du pétrole devrait à nouveau s’envoler. Explications.  

Le baril de pétrole peut-il s'envoler à 100 euros ? La question se pose alors que le cours a bondi de 5 %, lundi 3 octobre. Cela risque de faire flamber les prix à la pompe. Le litre de sans plomb 95 est aux environs d’un euro 50. Toutefois, il bénéficie toujours de la ristourne de l’État, ainsi que celle de TotalEnergies. À ce prix-là, les automobilistes sont prêts à faire la queue. Certains se retrouvent bredouille avec des pompes vides. La raison ? Un mouvement de grève au sein des raffineries du groupe TotalEnergies. 

Vers une diminution de la production de pétrole ? 

Les deux remises passeront chacune à dix centimes par litre au 1er novembre, et ce alors que le prix du pétrole s’affole à nouveau. Selon une étude, il atteindra bien les 100 dollars à la fin de l’année 2022. Mercredi 5 octobre, les pays de l’OPEP devraient annoncer une diminution de la production de pétrole. Les tensions sur les marchés devraient donc être renforcées. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.