Cet article date de plus de deux ans.

Prix des carburants : la ristourne de Total est "bienvenue" mais il faut une "mesure de long terme", réagissent des automobilistes en zone rurale

Une remise de 5 euros pour 50 litres et de deux euros pour 20 litres sera appliquée dans 1 150 stations en zone rurale à partir de lundi et pour trois mois.

Article rédigé par franceinfo - Soisic Pellet
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Pistolets de carburants d'une station Total Access, à Herblay (Val-d'Oise). (STÉPHANIE BERLU / FRANCE-INFO)

Plus de 1,68 euros pour le gazole, 1,76 euros pour le sans plomb en moyenne... À la pompe de la station Total d'Avignonet-Lauragais, près de Toulouse, Benoît fait attention à ne pas dépasser le montant qu'il s'est fixé. Pas plus de 20 euros cette fois : "On fait moitié plein ou en plusieurs fois, s'il faut. On essaie de garder le maximum d'argent pour la fin du mois. Ce n'est pas évident pour nous, consommateurs." 

Pas évident, surtout quand on habite à la campagne. Dans ce territoire rural, à 40 kilomètres sud-est de l'agglomération toulousaine, impossible de se passer de la voiture.

>>> Prix des carburants : la remise de Total "n'est pas du tout la solution à la crise", regrette le président de Familles rurales

Grégory fait un arrêt à la station essence au moins trois fois par semaine. La ristourne de 5 euros pour 50 litres (et deux euros pour 20 litres) annoncée par TotalEnergies mercredi 9 février et mise en place lundi prochain est "bienvenue pour les personnes qui vivent dans le milieu rural, explique-t-il. Ils se prennent l'impact de façon beaucoup plus importante que les personnes qui ont la chance de vivre en plein centre-ville. De la part en tout cas, du groupe Total, je pense que c'est un signe fort pour ses clients."

"Maintenant, la question c'est : est-ce qu'on ne doit pas amener cette mesure sur du plus long terme ? Et puis, avec l'ensemble des prestataires, Shell, BP, l'ensemble des pétroliers." 

Grégory, automobiliste habitant en zone rurale

à franceinfo

Une mesure généralisée ou un vrai geste sur le prix du carburant, voilà ce qu'attend aussi Mélanie : "C'est toujours bien de faire un geste mais au quotidien, je ne pense pas que la ristourne va durer des années. Il faudra vraiment, faire une action sur le carburant".

 Patrick Pouyanné, le PDG de TotalEnergies a précisé que cette remise serait effective pendant trois mois. En France métropolitaine, 1 150 stations sont concernées, situées en zone rurale, dans des communes de moins de 6 000 habitants "et les axes qui les relient". En Outre-Mer, le PDG évoque 200 stations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.