Prix des carburants : la ristourne de 18 centimes à la pompe prolongée jusqu'à la fin de l'année ?

Publié
Prix des carburants : la ristourne de 18 centimes à la pompe prolongée jusqu'à la fin de l'année ?
FRANCE 2
Article rédigé par
M. Justet, K. Toufik, V. Travert, A. Lopez - France 2
France Télévisions

La remise de 18 centimes sur l'essence pourrait finalement être prolongée jusqu'à la fin de l'année, a indiqué la porte-parole du gouvernement, mercredi 29 juin. 

Prolonger la ristourne de 18 centimes à la pompe jusqu'à la fin de l'année ? Les automobilistes rencontrés par France 2 sont mitigés. "C'est bien. Heureusement, parce qu'au-delà, je pense que les gens vont finir par se révolter parce que c'est énorme, payer 2 euros le litre, c'est dur", confie un homme, tandis qu'un autre appelle les compagnies pétrolières à "faire descendre le prix de l'essence". Un autre automobiliste affirme de son côté que "ça ne va pas changer grand-chose". 

Un coût de 3 milliards d'euros pour l'État

Cette prolongation, qui doit encore être débattue, a été proposée mercredi 29 juin par le gouvernement. Mise en place en avril dernier, la ristourne devait réduire l'impact à la pompe pour les consommateurs face à la flambée des prix. Ainsi, la facture s'est un peu allégée pour les automobilistes, mais la mesure a coûté à l'État la somme de 3 milliards d'euros depuis son lancement. Selon certains économistes, l'efficacité de la mesure pourrait être limitée. "Ce n'est pas une mesure qui pourra être pérenne. Si le marché pétrolier redevient stable et retombe à des niveaux à peu près normaux (...), la mesure aura été efficace. Si d'un coup, on a 20 centimes de plus sur l'essence à la pompe, ça n'aura fait que retarder l'échéance", assure Céline Antonin, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.