Hausse du prix des carburants : les professionnels touchés de plein fouet

Publié
Hausse du prix des carburants : les professionnels touchés de plein fouet
FRANCE 3
Article rédigé par
France 3 Côte d'Azue, N.Layani, E.Jacquet, K.Schmid - France 3
France Télévisions

Pour compenser la hausse des prix des carburants, le Medef propose une indemnité essence de 300 euros par an par salarié, versée par les entreprises. Les entreprises et les autocaristes, premiers touchés par la flambée des tarifs à la pompe, pourraient en bénéficier.

Avant de prendre la route, passage obligé à la pompe pour ce chauffeur routier. Son patron payait 43 000 euros d'essence par semaine il y a un an, 53 000 euros en décembre, et 56 000 euros en janvier : au fil des mois, les factures sont devenues de plus en plus salées.

Un surcoût pour les exploitants d'autocars

C'est encore pire pour les autocaristes. David Coussy, directeur d'une société d'exploitation d'autocars, a répondu à un appel d'offres pour quatre ans avec une école, à un prix nettement inférieur au tarif actuel. "Le litre était à 1,23 euros TTC à l'époque de la signature, contre 1,61 aujourd'hui. Sur 10 000 litres, cela représente un surcoût de 4 000 euros." Pour lui, les prix resteront figés quoi qu'il arrive. Les autres transporteurs peuvent répercuter cette hausse sur leurs clients. Mais chaque nouveau contrat est le sujet d'âpres négociations qu'il faut mener et qui n'aboutit pas toujours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.