Énergie : forte demande de granulés à bois

Publié
Énergie : forte demande de granulés à bois
France 2
Article rédigé par
L.Marcon, S.Giaume, V.Vermot-Gaud, L.Michel - France 2
France Télévisions

Depuis le 1er juillet, il est interdit d’installer des chaudières au fioul ou au charbon en France. De plus en plus de Français choisissent de se chauffer avec un appareil fonctionnant à l’énergie bois, mais les fournisseurs n'arrivent pas à satisfaire la demande. Les granulés à bois sont en rupture de stock.

Mercredi 27 juillet, l’hiver est encore loin, mais Benoit Boileau a déjà pris les devants. Il a commandé des granulés de bois pour sa chaudière et les attend patiemment. Il a passé commande il y a environ une semaine et on lui a répondu qu’il y aurait trois à quatre semaines de délai au minimum. Résultat : les prix ne cessent de flamber, de plus de 40 euros la tonne en un an. Pour chauffer sa maison, Benoit Boileau a besoin de 5 tonnes de granulés. Il paiera donc 200 euros de plus cette année.  

Deux fois plus de chaudières à granulé   

Comme lui, de nombreux Français ont voulu anticiper leur commande. Le nombre de chaudières à granulé a doublé en un an. La France ne produit pas suffisamment de sciure de bois, la matière première. Les importations de Russie et d’Ukraine sont perturbées par la guerre. Pour faire face à la demande, la filière française prévoit de doubler sa production de granulés d’ici 2028. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.