Carburants : les taxes de nouveau en question

Une pétition a été lancée mercredi 18 septembre par l'association UFC-Que Choisir pour demander au gouvernement de supprimer une taxe sur le carburant. Pour l'automobiliste, cela pourrait représenter une économie de 0,12 à 0,14 € par litre.

FRANCE 2

Pour l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, limiter la hausse des prix à la pompe est une nécessité. Elle a lancé une pétition mercredi 18 septembre. Pour elle, il est urgent de baisser le poids des taxes, et notamment de supprimer la double taxation qui frappe les dépenses d'énergie, le carburant, mais aussi le chauffage. Selon l'association, si l'on supprime la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sur les taxes environnementales, le consommateur pourrait économiser 0,12 à 0,14 € par litre. Les taxes sur le carburant pèsent très lourd en France. Elles représentent 60% du prix du carburant. Le reste, 40%, comprend le prix du pétrole et du raffinage.  

Darmanin écarte l'idée d'une taxe flottante 

Pour limiter cette hausse des prix, certains, comme le patron de Total, prônent aujourd'hui le retour d'une taxe flottante, qui évoluerait à la hausse ou à la baisse en fonction du prix du baril. Mais Gérald Darmanin semble écarter cette idée, tout en justifiant les choix du gouvernement. Suspendue pendant la crise des "gilets jaunes", la taxe carbone fait encore débat. Mercredi matin, un rapport de la Cour des comptes plaide pour sa remise en place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un automobiliste dans une station-essence, le 5 décembre 2018, à Saint-Laurent-de-Condel (Calvados). 
Un automobiliste dans une station-essence, le 5 décembre 2018, à Saint-Laurent-de-Condel (Calvados).  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)