Cet article date de plus d'un an.

Carburants : la baisse des prix à la pompe va-t-elle durer ?

Publié Mis à jour
Carburants : la baisse des prix à la pompe va-t-elle durer ?
France 2
Article rédigé par
D.Lachaud, O.Longueval, H.Smague, S.Ripaud - France 2
France Télévisions

Depuis lundi 14 mars, les prix de l'essence à la pompe reculent dans de nombreuses stations. Cela intervient après l'annonce du gouvernement d'un nouveau geste à partir du 1er avril : 15 centimes d'euro de remise par litre pour tous les usagers.

Dans une station-service près de Lille (Nord), durant la matinée du lundi 14 mars, les automobilistes sont soulagés. Après deux mois de hausse, le carburant baisse enfin : de 11 centimes d'euro par litre pour le sans-plomb 95, et de 13 centimes pour lele sans-plomb 98, par rapport au vendredi 11 mars.

Les tarifs devraient rester élevés

Ces derniers jours, la menace d'un embargo européen sur le pétrole russe avait fait flamber les cours. Cette mesure n'a pas été engagée, et le prix du baril a donc légèrement baissé. Mais selon Céline Antonin, experte sur le sujet, les tarifs devraient malgré tout rester élevés, tant que la guerre en Ukraine se poursuit. En conséquence, à partir du 1er avril et pour quatre mois, le gouvernement a annoncé une remise à la pompe de 15 centimes par litre de carburant. En parallèle, des négociations sont en cours avec les pétroliers pour obtenir un geste de leur part.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.