SNCF : les coulisses du wagon-restaurant

La restauration à bord des trains est une opération complexe pour la SNCF. France 2 a enquêté.

FRANCE 2

Pour faire oublier le traditionnel sandwich SNCF et les files d'attente interminables, l'entreprise change de recette. Elle propose désormais des plats de chefs étoilés et met en place la commande en ligne. Mais la restauration dans les trains reste modérément appréciée. L'entreprise a confié la mission à un sous-traitant. Les recettes de grands chefs sont adaptées aux contraintes des trains :ils doivent satisfaire visuellement les clients et être le plus économiques possible. Un tajine coûtera 3.50 euros à la fabrication pour un prix de vente de 8.70 euros.

La SNCF ne gagne pas d'argent sur la restauration

Pour chaque TGV, la commande est différente en fonction de la destination ou de l'horaire. Sur les quais, le ravitaillement est une course contre-la-montre : 650 kilos en dix minutes. La SNCF affirme être loin de gagner de l'argent sur la restauration. Aujourd'hui, près de 30% des passagers achètent un produit au bar.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sandwichs SNCF ne seront plus les mêmes au wagon-bar à partir de novembre 2013.
Les sandwichs SNCF ne seront plus les mêmes au wagon-bar à partir de novembre 2013. (PATRICK KOVARIK / AFP)