Pénurie de carburants : quels blocages pour quelles conséquences ?

En direct sur le plateau de France 2, Jean-Paul Chapel revient sur les blocages des raffineries et autres dépôts.

France 2

Ce mardi 24 mai, la pénurie de carburants se poursuit partout en France. "Sur les huit raffineries du pays, six sont à l'arrêt. Deux ont fonctionné aujourd'hui à peu près normalement, malgré l'appel à la grève. Côté dépôts de carburant, la plupart ont été libérés dans la journée. Celui de Valenciennes est toujours bloqué ce soir. Des perturbations donc qui ont concerné aujourd'hui 5% des principaux dépôts", détaille Jean-Paul Chapel en plateau. 

25% de la capacité de stockage du pays

De leur côté, 25% des stations essence "sont toujours en pénurie totale ou partielle", ajoute le journaliste de France 2. Pourquoi si peu de dépôts bloqués entraînent-ils autant de perturbations ? "L'explication, c'est que les cinq dépôts bloqués représentent 25% de la capacité de stockage du pays", poursuit Jean-Paul Chapel, avant de rassurer : "Ce soir dans les dépôts disponibles, il y a de quoi tenir huit jours, même si les raffineries produisent au compte-gouttes et sans puiser dans les fameux stocks stratégiques".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un militant de la CGT alimente les flammes d\'une barricade devant un dépôt de carburant, à Donges (Loire-Atlantique), le 19 mai 2016.
Un militant de la CGT alimente les flammes d'une barricade devant un dépôt de carburant, à Donges (Loire-Atlantique), le 19 mai 2016. (STEPHANE MAHE / REUTERS)