Cet article date de plus de huit ans.

Paris : les chauffeurs VTC ont mené une opération escargot

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Paris : les chauffeurs VTC ont mené une opération escargot -
Paris : les chauffeurs VTC ont mené une opération escargot Paris : les chauffeurs VTC ont mené une opération escargot - (FRANCE 2 )
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Les chauffeurs VTC ont manifesté vendredi contre la baisse des tarifs des courses. Ils réclament une réglementation de l'État.

Vendredi 18 décembre dans la matinée, les chauffeurs VTC ont fait savoir leur mécontentement avec une opération escargot menée en région parisienne. "Il y en a marre d'Uber. Chauffeur Uber, il y en marre d'Uber", lance un chauffeur au micro de France 2. Les cortèges sont partis de Roissy et Orly et ont entrainé des kilomètres de bouchons. Ils dénoncent la baisse des tarifs imposés par les sociétés comme Uber et exigent de l'État plus de réglementations. "Ce qu'on demande à l'État, c'est de réglementer le tarif. Nous transportons des vies humaines au même titre que les taxis", expose le président de Capa VTC.

Une course minimum à 15 euros

Toutes les voitures ont convergé vers la porte Maillot où elles étaient réunies en fin de matinée. "La plupart des opérateurs ont baissé leurs tarifs de 20 à 25%", dénonce un chauffeur. Les chauffeurs VTC réclament entre autres des courses au tarif minimum de 15 euros. Alors qu'ils réclamaient voilà plusieurs mois une déréglementation du transport de personne, les taxis dénoncent une marche arrière des VTC. "S'ils veulent un tarif, s'ils veulent avoir un horodateur, il faut faire taxi. Non ?", interroge, sourire en coin, un chauffeur de taxi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.