Paris 2024 : la RATP va tester des caméras intelligentes pour mesurer en temps réel l'affluence dans le métro

La RATP va tester ce nouveau système à partir du mois de juin jusqu'à la fin des Jeux paralympiques, en septembre, pour voir si cela permet de fluidifier la répartition des voyageurs dans les rames.
Article rédigé par Raphaël Ebenstein
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La station Châtelet, sur la ligne 14, à Paris. (Photo d'illustration). (GUILLAUME GEORGES / MAXPPP)

Pour l'instant, ce n'est encore qu'un prototype, entièrement développé au sein de la RATP, mais bientôt, ce nouveau système de caméras, basé sur l'intelligence artificielle, va permettre de mesurer en temps réel l'affluence dans une rame de la ligne 14 du métro parisien, voiture par voiture. 

 Un boîtier équipé d'une caméra va être installé dans le tunnel de la ligne 14, avant l'arrivée à la station Châtelet, dans le sens nord de la ligne. Il pourra estimer le nombre de voyageurs dans chacune des voitures de la rame. Une technique basée sur l'intelligence artificielle, explique Gilles Tauzin, directeur de l'innovation du groupe RATP : "Un premier algorithme va découper la structure du train. Les portes, les fenêtres, etc... Et un deuxième algorithme va, au niveau des fenêtres, compter le nombre de silhouettes, pour pouvoir déterminer une densité de personnes et donc un niveau d'affluence." L'information sera ensuite visible très facilement pour les voyageurs, via un écran sur le quai.

Un code couleur en fonction de l'affluence

"Le niveau d'affluence sera matérialisé avec, à la fois, un code couleur, vert, orange, ou rouge, selon le niveau d'affluence dans chacune des voitures, mais aussi un nombre de silhouettes, qui va permettre aussi aux personnes qui ne distinguent pas les couleurs de pouvoir savoir quelle est l'information", explique Gilles Tauzin.

L'expérimentation débutera mi-juin, pour trois mois. La RATP souhaite l'étendre à d'autres stations de la ligne 14 et du RER B pour étudier si cela permet de fluidifier les quais et de mieux harmoniser la répartition des voyageurs dans les rames.

Des voitures en vert ou en orange selon l'affluence : le dispositif est testé dans la perspective des JO de Paris 2024 (RATP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.