Oublis d'enfants dans les bus scolaires : quelles sont les obligations du chauffeur ?

En Martinique, un jeune garçon a été oublié pendant plus de huit heures dans un bus scolaire, mardi 2 octobre. Les secouristes n'ont pas pu le réanimer. En direct depuis le plateau de France 2, le journaliste Anthony Jolly revient sur les obligations des chauffeurs scolaires. 

FRANCE 2

À Rivière-Pilote (Martinique), un enfant de 2 ans et demi a été retrouvé mort dans un bus scolaire. Il y avait été oublié après le ramassage scolaire du matin.  En direct depuis le plateau de France 2, le journaliste Anthony Jolly revient sur les circonstances de ce drame inhabituel. "C'est extrêmement rare que ces oublis soient mortels. Les associations de transport recensent une dizaine de cas d'oublis d'enfants chaque année. Une dizaine sur 2 millions transportés chaque jour. Il y a deux semaines, un enfant de 3 ans a été oublié pendant huit heures dans un car en Eure-et-Loire. Heureusement le petit garçon a été retrouvé sain et sauf".

Des vérifications facultatives des bus scolaires

Alors que le conducteur a été placé en examen, beaucoup s'interrogent sur les obligations des chauffeurs de bus scolaire. "Cela peut paraître étonnant, mais il n'y a aucune obligation légale pour le chauffeur de faire le tour de son véhicule, lorsqu'il a terminé son trajet. En pratique, la plupart des contrats passés entre les collectivités territoriales et les entreprises de transport imposent cette vérification".

Le JT
Les autres sujets du JT
A Lille, aucun bus ne circulait sur le réseau \"urbain\" et 17% des salariés Transpole étaient en grève, selon l\'entreprise.
A Lille, aucun bus ne circulait sur le réseau "urbain" et 17% des salariés Transpole étaient en grève, selon l'entreprise. (DENIS CHARLET / AFP)