Cet article date de plus de cinq ans.

Moteurs diesel truqués : Volkswagen trouve un accord avec l'Etat américain

Aux Etats-Unis, la marque Volkswagen a trouvé un accord avec l'Etat américain dans l'affaire des moteurs diesel truqués. Elle avait jusqu'à jeudi pour le faire. L'accord va lui coûter cher, plusieurs milliards de dollars, mais sans doute beaucoup moins qu'un long procès.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Le constructeur automobile allemand Volkswagen a trouvé "un accord de principe" pour éviter un procès aux Etats-Unis dans l'affaire des moteurs diesels manipulés pour tromper les normes anti-pollution © REUTERS/Mike Blake)

Les propriétaires des 480.000 véhicules concernés aux Etats-Unis pourront au choix se faire racheter leur Volkswagen ou demander la réparation de leur moteur diesel pour diminuer ses émissions polluantes. Ceux qui louent leur voiture en leasing pourront la rendre avant l'échéance de leur bail. 

 Le constructeur allemand a négocié avec les autorités américaines 14 heures par jour 7 jour sur 7 depuis le 24 mars. Le juge californien en charge du dossier n'a pas donné tous les détails mais il a évoqué une "compensation substantielle", sans doute bien supérieure aux 1000 dollars déjà remis aux propriétaires qui le souhaitaient.  Volkswagen devra aussi investir dans le développement de technologies vertes dans le secteur automobile.  La marque a jusqu'au 21 juin pour affiner l'accord mais ce ne sera pas la fin du scandale. Les dédommagements aux Etats-Unis pourraient avoir des conséquences sur les autres actions engagées dans le monde. Les 7 milliards provisionnées par Volkswagen pourrait bien ne pas suffire. 

A lire aussi | Affaire Volkswagen : un "enchaînement d'erreurs" sur plusieurs années

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.