Cet article date de plus de trois ans.

Témoignages : ces "gilets jaunes" qui se mobilisent pour la première fois

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Témoignages : ces "gilets jaunes" qui se mobilisent pour la première fois
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le mouvement des "gilets jaunes" est né sur les réseaux sociaux. Qui sont ces gens qui se mobilisent pour la toute première fois ? Reportage à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor).

Toute la semaine du lundi 12 novembre, les "gilets jaunes" de Saint-Brieuc (Côtes-d'Amor) se sont préparés pour l'occasion : le blocage du 17 novembre. Ils ont imprimé des tracts, des gilets et trouvé des slogans. Positionnés sur un pont donnant sur une route, ils font comme une répétition, vendredi 16 novembre. À chaque coup de klaxon, c'est un soutien en plus pour eux. La plupart des "gilets jaunes" ne se connaissent pas, ils sont ouvriers ou encore maraîchers et tous ont en commun d'avoir de petits salaires et de la colère contre le gouvernement.

Plus de 1 000 rassemblements

Parmi ces "gilets jaunes" se trouve Benoit Julou, commercial dans une agence immobilière. Chaque année, il parcourt 50 000 kilomètres avec sa voiture. Mais, depuis quelques semaines, il fait sans cesse le même calcul : "Je fais 360 € de gazole par mois, aujourd'hui j'ai un salaire net de 1 340 €, c'est-à-dire qu'il me reste 1 000 € pour payer mon loyer et mes factures", détaille-t-il. C'est son pouvoir d'achat grignoté qui l'a décidé à rejoindre le mouvement, car avant, il n'avait jamais manifesté. Aujourd'hui, il dit avoir le sentiment de devoir "survivre". Les "gilets jaunes" se sont organisés avec les réseaux sociaux et se donnent rendez-vous samedi 17 novembre devant les routes, les magasins... Plus de 1 000 points de rassemblements sont prévus en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.